J'écris depuis la primaire, le collège et le lycée. J'aimais bien les dictées et certaines rédactions. Quand j'ai sérieusement commençais à écrire, c'est quand ça devenait personnel en écrivant mes rêves et une longue séries de journaux intimes. J'en avais eu un total de 49, le dernier je l'avais doublé pour en avoir un chez ma mère et un chez mon petit copain de l'époque. Ils prenaient trop de place dans ma bibliothèque, je ne les relisais pas alors je les ai brûlé dans la cheminée. J'ai eu une longue période ou je n'écrivais plus, au file du temps c'est revenue, cette fois-si c'était mes journées dans mes agenda.

Entre temps j'ai découverts les blog, du coup j'ai créer Le Journal d'Amaya, mais ce n'était pas ce que je recherchais, j'ai quand même gardais l'idée. Puis j'ai trouvé un site spécial où je pouvais enfin écrire mon journal intime et actuellement j'adore relire chaque page.

J'adore lire des romans et articles de divers magazine. Pour que mes lectures soient plus claires et bien lu, j'ai du écrire tout ce que je pensais de chaque ouvrages, sur des feuilles, mais elles s'accumulaient. J'avais longuement hésité, mais j'avais commençais à publié mes avis sur un autre blog.

Dans mes anciens cahiers de brouillon, j'avais retrouvé des poèmes, des petits texte, des lettres, des phrases courtes que j'ai regroupé dans un carnet.

En résumé, j'écris mes journées, divers avis et mes rêves. J'écris des histoires aussi mais je n'arrive pas à les terminer. Ce que je fais souvent, c'est écrire des brouillons, avant certains appels en vers des professionnel pour que je sache quoi dire et dire clairement ce que je souhaite.

Tous les jours j'ai besoin d'écrire. Si je n'ai pas eu ce moment, j'ai du mal à m'en dormir, comme si j'avais oublié de réaliser une action importante ou qu'il me manquait quelques chose.

Écrire me permet de réfléchir, de me remettre en question et de comprendre. Mais aussi de m'évader et de rêver. Cette activité me procure de l'appaisement. 

Sur feuille, je peux écrire qu'avec des stylos bleus ou noirs (se sont le plus courants). Pas avec un crayon. L'encre d'un stylo me donne cette impression d'importance et ça reste très visible.

Quand je saisis sur un traitement de texte, j'obtiens des éléments que je n'ai pas forcément eu sur une feuille, donc j'utlise ces deux moyens pour écrire.